23.5 C
Dakar
jeudi, décembre 8, 2022

Kaolack: La commune de Ndiaffate va bientôt disposer d’un centre de santé, pour un coût global de 450millions.



Dans le cadre de l’exécution de la première phrase du partenariat entre la commune de Ndiaffate et la société nouvelle des salins du saloum, madame le maire de ladite commune en présence du sous préfet de Ndiédieng Babacar Kébé , d’imminents notables et religieux de la localité, a procédé ce dimanche 31 janvier 2021, à la pose de la première pierre du centre de santé de dernière génération pour Ndiaffate.
Le coût des travaux de ce joyau fruit d’un partenariat avec la société les salins du Saloum qui va contribuer à hauteur de 222millions 893 mille francs et de l’appui du président de la république à travers son ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr, le tout est estimé à 450 millions de nos francs .

Selon madame aïssatou Ndiaye Tall,le centre comptera des blocs administratifs,d’odontologie,d’ophtalmologie et d’imagerie médicale mais aussi une infirmerie,maternité,d’un laboratoire,des logements pour le personnel,une mosquée,une morgue et autres aménagements intérieurs, dont la fin de ces travaux est prévue en début 2022. A soutenu madame le maire de la commune de Ndiaffate.
Il faut rappeler que l’exécution de la première phrase du partenariat entre la commune de Ndiaffate et les salins du Saloum, a permis à la commune d’electrifier 6villages,des extensions,un forail,3 blocs de salles de classes et des campagnes de reboisement, la réalisation d’autres projets ambitieux va suivre avec bien sûr le démarrage de l’exécution de la phase 2 de ce partenariat gagnant ,gagnant.A tonné madame aïssatou Ndiaye Tall.
Toutefois le maire de ndiaffate a profité de cette rencontre pour plaider,l’érection de Ndiaffate en district sanitaire
«Nous demandons que Ndiaffate soit érigé en district sanitaire,une commune qui regroupe 75 villages , cinq cases de santé dont( Sinthiou Passy,Thiakho Thioffior, Thioffior,et Kossy Mbiteyene) mérite d’être érigé en district sanitaire.
J’en ai parlé au ministre de la santé,dernièrement la directrice de l’hôpital El hadji Ibrahima était à Sinthiou Passy et Thiakho Thioffior qui leurs cases de santé seront bientôt érigés en postes de santé.

Répondant sur la question relative au relâchement des maires de la région sur la lutte contre la deuxième vague , Aïssatou Ndiaye Tall s’est démarquée du lot.
«Notre commune avait très tôt s’elancé dans la lutte contre la covid 19
Pour la première vague,nous avons casqué cinq millions de francs destinés à l’achat de produits détergents et masques au profit de toute la commune sans compter l’apport de nos différents partenaires comme les salins du saloum,le PNUD luxe deve qui nous ont vivement accompagné tout au long de la pandémie.
Pour la deuxième vague le PNUD en collaboration avec le maire a dès le début s’investit les 75 villages que comptent la commune de Ndiaffate pour les assister encore en termes de dispositifs sanitaires.
Aissatou Ndiaye Tall pour terminer de dire que notre commune a été toujours au côté de ses populations, plus de 9millions ont été aussi débloqué pour assister certaines familles qui n’avaient pas reçu les kits alimentaires qu’offrait l’état du Sénégal aux nécessiteux.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
3,601SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles